crin-crin


crin-crin

⇒CRIN(-)CRIN, (CRINCRIN, CRIN-CRIN)subst. masc.
Fam. Mauvais violon et, p. méton., mauvais joueur de violon. Le troisième accorde un méchant « crincrin » dont il ne va pas tarder à écorcher les oreilles de ses compagnons (DU CAMP, Hollande, 1859, p. 35). Les deux ménétriers (...) raclent le crin-crin (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 126) :
Certains êtres restaient comme d'admirables violons, éternellement enfermés dans leur boîte, faute de quelqu'un qui sût en jouer. Et ceux qui étaient faits pour en jouer étaient, toute leur vie, obligés de se contenter de misérables crincrins.
ROLLAND, Jean-Christophe, La Révolte, 1907, p. 577.
P. ext. Son désagréable, produit par un mauvais violon. Du milieu du pont venait un crin-crin de violon, faible, malhabile, gelé (ARNOUX, Calendr. Fl., 1946, p. 303).
Rem. Les dict. gén. jusqu'à QUILLET 1965 attestent le sens ,,sorte d'instrument que les enfants font tourner autour d'un bâton`` (GUÉRIN 1892).
Prononc. et Orth. :[]. Écrit crincrin en un seul mot ds Ac. 1835-1932. Cf. aussi ds GATTEL 1841, NOD. 1844, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, ROB., Lar. encyclop., Lar. Lang. fr. qui juge la graph. crin-crin vieillie; celle-ci est enregistrée ds LAND. 1834, BESCH. 1845 et, comme var., ds Lar. 19e-20e. Au plur. des crincrins. Pour la forme avec trait d'union, on lit des crin-crin ds BESCH. 1845. Étymol. et Hist. 1661 prob. « jouet d'enfant » (MOLIÈRE, Fâcheux, III, 6 [v. LITTRÉ Suppl.]); 1751 « mauvais violon » (J.-J. VADÉ, La Pipe cassée, p. IV). Prob. réduplication de crin (FEW t. 2, p. 1343 a et LIVET Molière), le jouet d'enfant étant constitué par un petit cylindre de carton attaché par un crin à un bâton autour duquel il tournait. Fréq. abs. littér. :12. Bbg. DUCHÁ (O.). L'Interdépendance et l'interaction du contenu et de l'expr. Orbis. 1972, t. 21, n° 2, p. 475. — MORIN (Y. C.). The Phonology of echo-words in Fr. Language. Baltimore. 1972, t. 48, n° 1, p. 105.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • crin — [ krɛ̃ ] n. m. • XIIe; lat. crinis « cheveu » 1 ♦ Poil long et rude qui pousse au cou (⇒ crinière) et à la queue de certains animaux, spécialement des chevaux. « pendus aux crins de nos chevaux » (Fromentin). 2 ♦ Ce poil utilisé à divers usages.… …   Encyclopédie Universelle

  • crin — CRIN, crini, s.m. 1. Plantă erbacee ornamentală din familia liliaceelor, cu flori albe strălucitoare, în formă de pâlnie şi cu miros foarte puternic (Lilium candidum). ♢ Compuse: crin de pădure = plantă din familia liliaceelor, cu florile… …   Dicționar Român

  • crin — crin; crin·et; crin·gle; crin·gle cran·gle; crin·i·ger; crin·i·on; crin·kle cran·kle; crin·kly; crin·kum cran·kum; crin·o·lined; en·crin·ic; en·do·crin·ic; en·do·crin·o·log·ic; en·do·crin·o·path; en·do·crin·o·path·ic; crin·kle; crin·o·line;… …   English syllables

  • crin — CRIN. s. m. Poil long et rude qui vient au cou et à la queue des chevaux et de quelques autres animaux. Crin long, noir, blanc. Le crin du cou du cheval. Le crin de la queue. Tresser le crin, faire le crin, peigner le crin d un cheval. Ce cheval… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • crin — CRIN. s. m. Poil long & rude qui vient au col, & à la queuë des chevaux & de quelques autres animaux. Crin long, noir, blanc. le crin du col du cheval. le crin de la queuë. tresser le crin. faire le crin. peigner le crin d un cheval. ce cheval a… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Crin (Textile) — Crin Voir « crin » sur le Wiktionnaire. Le …   Wikipédia en Français

  • Crin (animal) — Crin Voir « crin » sur le Wiktionnaire. Le …   Wikipédia en Français

  • Crin (textile) — Crin Voir « crin » sur le Wiktionnaire. Le …   Wikipédia en Français

  • Crin-Blanc — est un film français d Albert Lamorisse, sorti en 1953. Le titre fait référence au nom du cheval du film. De ce film sont issus deux livres du même titre : le premier, publié en avril 1954 chez Hachette, avec le texte d Albert Lamorisse et… …   Wikipédia en Français

  • Crin d'Afrique, Crin végétale — Crin d Afrique, Crin végétale, s. Polstermaterialien …   Lexikon der gesamten Technik